La députée

Je suis née le 31 mars 1960 à Plougonver, près de Belle-Isle-en-Terre.

 En 1978, j’obtiens mon baccalauréat littéraire au lycée Pavie de Guingamp. Je poursuis mes études en langues étrangères appliquées, puis en droit public, à l’Université de Rennes de 1979 à 1984. Je prépare ensuite les concours de l’administration et rentre à l’IRA de Nantes en 1987. J’obtiens le diplôme d’administration publique en 1987.

Ma carrière professionnelle débute en 1988. Je suis affectée au ministère de l’agriculture à Paris comme attachée d’administration centrale à Paris jusqu’en 1992. En 1993, je reviens près de mes racines en Côtes d’Armor en dirigeant l’administration du laboratoire de développement et d’analyses du département des côtes D’Armor au zoopole de Ploufragan.

Lors des élections municipales de 2001,  Noël Le Graet me propose de rentrer dans l’équipe municipale. Conseillère municipale et Conseillère communautaire, je suis élue présidente de la communauté de communes de Guingamp en janvier 2002 à la suite de la démission de Georges Rumen.  En 2005, Josette Horvais souhaite passer le relai de conseillère générale des Côtes d’Armor, je suis candidate et élue lors d’une élection partielle. En 2008, les électeurs me redonnent leur confiance alors que je mène la liste d’union de la gauche à la mairie de Guingamp. Je suis élue Maire de Guingamp et vice présidente du Conseil Général, Claudy Lebreton me confie la présidence de la commission des solidarités et confie les dossiers relatifs à l’enfance et à la famille.

Lors des législatives de juin 2012, je suis candidate et élue Députée de la 4ème circonscription des Côtes d’Armor avec 68.52% des voix face à l’UMP.

En 2014, je décide de passer le relais de première magistrate à mon premier adjoint Philippe Le Goff, pour me consacrer exclusivement à mon mandat de Députée et à la présidence du centre hospitalier de Guingamp.

Sympathisante active de gauche depuis toujours, j’adhère au parti socialiste en 2005 souhaitant clarifier mon engagement politique devant les électeurs alors que le parti socialiste me  demande de le représenter lors des élections cantonales. A ce moment je fais le choix de me consacrer pleinement à la vie publique et à mon engagement politique.

 La vie publique me passionne et j’ai la volonté de faire évoluer les idées et les décisions politiques pour plus de justice sociale, de défendre un équilibre de vie, une qualité de vie sur notre territoire qui passe par l’accès à l’emploi pour tous, l’accès à l’éducation, l’accès aux droits pour tous…

Je souhaite être proche des concitoyens, à leur écoute en toute simplicité et sincérité. Ma connaissance de la circonscription, mon expérience d’élue et de professionnelle dans le domaine des finances publiques et du droit public, ma détermination à promouvoir les atouts de cette circonscription pour faire entendre ses spécificités et ses richesses à l’Assemblée nationale.

Ma permanence est ouverte à tous, je reste attachée aux échanges avec les décideurs locaux pour bien connaître leurs difficultés, soutenir leurs initiatives et adapter les dispositifs législatifs à la réalité du terrain.

Annie LE HOUÉROU
Députée