Emploi

—————————-

Hôpital de Plouguernével : Félicitations à tous ceux qui ont obtenu une médaille du travail!
Elle traduit notre reconnaissance pour le travail difficile accompli auprès de ceux qui viennent chercher un répit ou un nouveau souffle.
Bravo à tous et toutes!

15622321_1245528268877191_8911612365908423996_n————————-

IMG_0920

En effet, l’assemblée nationale a adopté en lecture définitive le projet de loi réformant le dialogue social en entreprise. Cette loi, assure la représentation de tous les salariés de notre pays, ce qui est une première en Europe. Elle réforme en profondeur le dialogue social dans les entreprises, en le rendant moins formel, plus stratégique, et en adaptant ses règles à leur taille. Elle sécurise les parcours professionnels, à travers : la création du compte personnel d’activité qui constitue une avancée majeure pour nos concitoyens, la refondation de l’AFPA, la mise en place du contrat « Nouvelle chance », l’expérimentation du CDI intérimaire, la simplification du compte personnel de pénibilité, les mesures en faveur de l’apprentissage, autant d’armes nouvelles dans la bataille pour l’emploi.Elle garantit la solidarité nationale à l’égard des intermittents du spectacle, et consolide ainsi leur spécificité et l’exception culturelle française. Enfin, elle fait progresser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. C’est une loi de progrès social qui concilie exigence démocratique et exigence d’efficacité économique, et qui correspond à l’essence même du progrès social, tel que la gauche l’a porté, et tel qu’elle le porte aujourd’hui.

—————————————–

Le tribunal de commerce de Brest a validé en décembre 2014, l’offre de reprise conjointe de la PME bretonne Olmix, de la Chambre de commerce et d’industrie de Morlaix et du spécialiste britannique du hallal MS Food. Leur projet, qui vise à vendre du poulet nourri aux algues, prévoit le maintien de 202 salariés sur 326.

Au total, quatre offres de reprise avaient été déposées auprès du tribunal.

«C’est un grand soulagement en raison du nombre d’emplois sauvés », a déclaré Me Frédéric Broud, associé du cabinet Racine, qui conseille Tilly-Sabco. Nous sommes satisfaits qu’un projet, porté par des acteurs locaux, à forte composante technologique, ait pu émerger. C’est une sortie par le haut. Nous sommes également satisfaits d’avoir pu construire un vrai projet d’accompagnement pour les personnes licenciées». François Rebsamen, ministre du Travail, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, et Emmanuel MACRON, ministre de l’Économie, ont salué cette décision qui permet de préserver 200 emplois et de maintenir en activité un abattoir structurant pour le territoire et pour la filière avicole.

————————————————

Abattoir de Penalan

Lundi 31 mars 2014, l’abattoir de Penalan à Maël-Carhaix a déposé le bilan  auprès du tribunal de commerce de Saint-brieuc.
Mercredi 2 avril 2014, le président du tribunal à prononcé la liquidation judiciaire.
Cet abattoir fait les frais d’une réorganisation de la filière dinde sur la Bretagne.
En effet les volailles abattues à Penalan sont désormais orientées vers l’abattoir Le Clezio à Saint-Caradec. Nos efforts pour anticiper cette décision et travailler sur une éventuelle réorientation de l’outil pourraient porter quelques fruits. Le contexte est difficile mais je pense aux salariés de cette entreprise que nous ne pouvons pas laisser se débrouiller seuls. Je me battrais avec eux pour les accompagner et défendre les emplois menacés.
Nous avons d’ores et déjà, avec le sous-préfet de GUINGAMP et la DIRECTTE  mis en place un diagnostic pour évaluer les atouts, compétences et besoins de formation du personnel.
Des projets sont à l’étude. Le site dispose par ailleurs de capacités d’épuration non négligeables  qui peuvent intéresser des industriels.

————————————————

Des Bonnets rouges reçus par la députée

emploi bonnets rougesUne délégation de cinq personnes de « Vivre, décider et travailler en Bretagne », pôle ouvrier des Bonnets rouges, a été reçue le 9 décembre 2013, dans l’après-midi, par Annie Le Houérou, députée-maire de Guingamp. Les cinq membres ont demandé une audience concernant la fermeture prochaine du site Marine Harvest de Poullaouën (Finistère), numéro un mondial du saumon. Et plus spécialement autour de la proposition de François Hollande, en matière de délocalisations et licenciements boursiers.

————————————–——————————————-

sages-femmes reçues par la députée et le sénateur

Le 8 novembre 2013, des sages-femmes de Guingamp et Lannion ont réitéré leurs revendications portant essentiellement sur la reconnaissance du caractère médical de leur profession et la revalorisation salariale, à la permanence guingampaise de la députée-maire, Annie Le Houérou. Yannick Botrel, sénateur maire de Bourbriac, a participé à l’entrevue.

———————————————————————————

Annie Le Houérou soutient les producteurs de lait

La députée-maire de Guingamp Annie Le Houérou affiche son soutien aux acteurs de la filière agricole, porcine, avicole et de la filière lait. « Je suis attentive à (…) appuyer, dans le cadre de mon travail parlementaire, toutes les mesures permettant de maintenir le prix du lait à un niveau correct », affirme-t-elle. Jeudi matin, les services de la ville ont enlevé les roundballeurs disposés sur trois ronds-points et ornés de messages des agriculteurs hostiles à la grande distribution. Annie Le Houerou tient à « préciser que c’est la pratique habituelle des services de la ville. Dans chaque situation similaire, ils agissent de la même manière en évacuant au plus vite les produits encombrants les lieux publics. »

Article du Télégramme, mars 2013

——————————————–——————————-——————————————–

Réunion publique autour de l’emploi à Rostrenen

J’ai animé une réunion publique le 15 février, pour échanger avec les habitants du canton sur leurs attentes et sur l’action du gouvernement en matière d’emploi avec notamment plusieurs dispositifs :

  • Le pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi ; 35 mesures, dont l’une va être mise en œuvre le plus rapidement possible avec l’aide de la Banque publique d’investissement, c’est le crédit d’impôt compétitivité, qui permet de dégager des marges de manœuvres, qui permet de dégager des capacités pour investir, créer des emplois et innover. C’est un enjeu stratégique.
  • Les emplois d’avenir : Les emplois d’avenir, ce sont 150 000 emplois créés par l’Etat en faveur des jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas diplômés, pour leur permettre de rentrer avec succès dans la vie professionnelle. Ces emplois sont en priorité orientés vers les jeunes qui en ont le plus besoin et notamment dans les zones urbaines sensibles et rurales, où le taux de chômage est très élevé.
  • Le contrat de génération : Ce projet de loi est un texte fondamental pour la jeunesse car il traduit la volonté de créer ce lien intergénérationnel par l’embauche de jeunes et le maintien dans l’emploi des seniors. Il favorise la transmission.
  • D’autres mesures comme celle que le Président de la République a évoquée, c’est-à-dire, la proposition de loi que le Gouvernement soutiendra, pour la reprise de sites rentables.

—————————————–————————————————————

Signature des premiers contrats d’avenir, à Guingamp

Marylise Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique, a présidé ce samedi 17 novembre, la cérémonie officielle de signature des premiers contrats « emplois d’avenir » à Guingamp, dans les locaux du Pôle Emploi.

———————————————–

Claudy Lebreton, Président du Conseil Général des Côtes-d’Armor et Yannick Heulot, Directeur du Pôle santé de Guingamp se sont joints à moi pour soutenir ce dispositif et ont montré l’exemple puisque le premier contrat est un poste de magasinier au sein de la bibliothèque départementale de St Brieuc, deux autres contrats sont des postes d’aides-soignantes au Centre Hospitalier de Guingamp et enfin un jeune homme s’occupera de l’entretien des espaces verts pour la mairie de Guingamp.

Employés à temps plein, les quatre jeunes, Madysone, Lisa, Justine et Maoulida, vont bénéficier grace à ce dispositif d’un travail et d’une formation qualifiante.

Par le biais de la loi sur les emplois d’avenir, entrée en vigueur le 1er novembre, le gouvernement s’est fixé un objectif ambitieux de plus de 150 000 emplois d’ici 2014, à destination des jeunes peu ou pas qualifiés, dont 500 postes en Côtes-d’Armor pour les 16/25 ans. Ces contrats « emplois d’avenir » ont vocation à insérer durablement les jeunes dans l’emploi.