Administration

Le projet de jumelage des arrondissements de Guingamp et Lannion, et de disparition du poste de sous-préfet, est finalement abandonné sur décision ministérielle. Il y aura donc bien un sous-préfet pour chacun des deux arrondissements. Un soulagement pour Annie Le Houérou et les élus.


Face au risque de fermeture de la sous-préfecture de Guingamp, la députée Annie Le Houérou et le sénateur Yannick Botrel ont été reçus au ministère de l’Intérieur. Vent debout contre ce projet, ils espèrent que leurs arguments « auront été entendus et compris. »


sous-prefecture-ggpJ’ai fait savoir par courrier du 28 avril 2016 au Ministre de l’Interieur Bernard Cazeneuve, que je désapprouve fermement le projet proposé de Jumelage des Sous-préfectures de Guingamp et Lannion, sous la responsabilité d’un unique Sous-préfet à Lannion.

Lors de l’inauguration le 4 avril 2016 à Lannion de la première Maison de l’Etat du Département, le Ministre de l’intérieur a affirmé « cette réforme ne se décide pas depuis Paris, et je serai naturellement à l’écoute de vos propositions. Cette réforme doit être co-construite ».

C’est dans ce sens que j’ai sollicité un rendez-vous au cabinet du Ministre à Paris, pour l’alerter, et faire valoir les inquiétudes des élus locaux, et à nouveau exprimer mon refus de voir encore la Sous-préfecture de Guingamp menacée.
Ce rendez-vous est fixé au 8 juin prochain. Ce n’est pas un refus de réformer ambitieusement notre pays, mais bien d’être attentif aux réalités du territoire. Les mesures ne peuvent être simplement comptables sans appréhender les équilibres.

La grande précarité socio-économique de l’arrondissement de Guingamp nécessite un soutien inconditionnel de l’Etat pour mener à bien les politiques publiques. Comment peut-on faire cette proposition alors que nos territoires ruraux se sentent, souvent à juste titre, délaissés pour ne pas dire abandonnés. Que ce sentiment soit « réel ou ressenti » ce « jumelage » ne sera pas accepté par la population. Il est contraire aux orientations que le Président de la République a données sur la ruralité et la nécessité de regagner la confiance de nos concitoyens.

Les gens d’ici veulent vivre au pays et bénéficier d’un minimum de reconnaissance. Ils veulent créer les conditions d’une dynamique et d’une qualité de vie. La qualité du service public national est une richesse à laquelle les bretons sont très attachés.
« Le service public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas » disait Jean Jaurès.

J’aurai, durant ce mandat de députée, défendu l’école publique de la République, l’hôpital, les services de santé et de soins, l’engagement citoyen, les services de la Poste, les Trésoreries… défendu nos entreprises, nos agriculteurs… Je suis fidèle à des idées mais nos actes politiques doivent être fidèles aux idées que nous défendons.

La volonté de mettre en adéquation les périmètres des arrondissements en conformité avec les nouveaux territoires est affichée, le schéma des nouvelles intercommunalités a validé l’axe Paimpol-Guingamp-Callac, un territoire cohérent, construit et de taille similaire aux deux agglomérations de Lannion et Saint-Brieuc. La suppression de la Sous-préfecture de Guingamp serait un coup dur à l’émergence de cette nouvelle grande intercommunalité.

La proposition d’une permanence à Rostrenen est un lot de consolation et questionne aussi le rôle du fonctionnaire en place à Carhaix pour coordonner les actions de l’Etat en lien avec le Pays COB.

Les Sous-préfectures doivent être renforcées dans leur rôle d’ingénierie de développement, elles sont garantes de notre sécurité. Leurs missions doivent évoluer mais le maillage des territoires doit être préservé en lien avec les nouvelles intercommunalités (100 000 habitants) que nous avons choisi de renforcer.
Un Sous-préfet est un interlocuteur reconnu qui compte pour les élus d’un territoire.

Annie LE HOUEROU
Députée des Côtes d’Armor
Circonscription de Guingamp

——————————–

IMG_1714J’ai participé en septembre avec de nombreux élus, au rassemblement contre la fermeture de la perception de Plouaret.

Elue d’un territoire rural je suis attachée à l’égalité d’accès à un service public de qualité pour tous les citoyens. Les services de la trésorerie, en étant l’interlocuteur privilégié des citoyens, des entreprises, des associations et des collectivités, sont un acteur essentiel qui structure la vie locale et participe à l’équilibre socio-économique du territoire.

Je sais l’importance de réaliser des économies en mutualisant les moyens mais l’administration est un outil d’aménagement du territoire et la réorganisation des services de l’Etat ne doit pas se faire sans tenir compte du maintien de l’activité et donc de l’équilibre des territoires ruraux.

J’ai interrogé en ce sens le Ministère des finances et des comptes publics dont je suis actuellement en attente de réponse.

———————————————-

 

Samedi 17 janvier 2015, j’ai participé à l’inauguration de la nouvelle bibliothèque de Tredrez-Locquemeau, aux cotés du Maire Joel Le Jeune, la Sous-Préfète Sophie Yannou-Gillet, Yannick Botrel Sénateur, André Coent Conseiller Général. La bibliothèque existe depuis plus de 25 ans dans la commune, avec des installations successives à l’école, à la mairie, dans l’ancien foyer des jeunes et dans le logement de l’ancien receveur des postes. Les nouveaux locaux de 177 m2, situés au-dessus de la Poste, sont accessibles aux personnes handicapées. bibliotheque tredrez
A. Le Houérou : « Je suis fière d’inaugurer un lieu de culture dans ces moments difficiles » (référence à l’attentat de Charlie Hebdo).

 ————————————————–

J’ai inauguré samedi 27 octobre 2014  la nouvelle salle multifonctions de Plougras. Ancienne salle des fêtes du début des années 80 avait bien vécu d’où le projet de reconstruction a souligné Jean-Claude Quéniat, Maire de Plougras, lors de l’inauguration. Pour ce projet la commune a bénéficié de différentes subventions, l’ouvrage est au service des familles et des associations.Plougras_salle_multifonctions

 ————————————————–
L’ouverture officielle de la nouvelle salle culturelle « La Grande Ourse » a été inaugurée début octobre en ma présence, celle de Lucien Mercier, maire, Josiane Corbic, conseillère régionale, Jean-Michel Le Boulanger, vice-président de la Région, et Yannick Botrel, sénateur.
Saint_Agathon_la_grande_ourse
 ————————————————–
Samedi 27 septembre 2014, j’ai inauguré la nouvelle salle multifonctions de Gurunhuel, en présence de Yannick Botrel, sénateur, Marie-Claire Le Bras, conseillère générale, du maire, Paul Rolland, de quelques élus du canton, de représentants du monde associatif, des artisans et de la population. José Bihan, maître d’oeuvre du projet, a expliqué l’architecture et ses fonctionnalités, devant respecter les éléments du patrimoine du bourg, église et calvaire. Un bâtiment compact qui s’intègre dans le centre-bourg. Il a souhaité un intérieur agréable à vivre qui incite à y venir. Paul Rolland a relaté la genèse du projet qui a mis six ans à se concrétiser. La salle a déjà été utilisée par des associations et des particuliers qui ont donné un retour positif en manifestant leur satisfaction. Pour le maire, il s’agit d’une réussite architecturale et financière. Cet outil, créateur de lien social dans une commune, permet d’attirer les jeunes.Gurunhuel_salle_des_fetes

 ————————————————–

TGI : Rencontre avec M. Daël, 25/01/2013

J’ai souhaité revoir Monsieur Dael déjà rencontré à guingamp, chargé par Madame Taubira, garde des sceaux, d’évaluer  les conséquences de la réforme Dati et d’envisager de réimplanter un Tribunal de Grande Instance ou une autre infrastructure judiciaire.

Je lui ai remis les courriers et témoignages des avocats de Lannion et Guingamp que je remercie pour leur mobilisation.

 Monsieur Daël a visité les huit villes ayant perdu leur Tribunal de Grande Instance. Il est actuellement en phase de rédaction de son rapport qu’il doit déposer à Madame la Garde des sceaux avant la fin du mois.

J’ai insisté sur la dégradation des conditions d’accès aux services de justice depuis la fermeture du tribunal de GUINGAMP, les conditions d’accueil indignes dans les couloirs du Palais de justice de Saint-Brieuc. En effet les travaux prévus n’ont pas été réalisés pour tenir compte de l’augmentation du nombre d’affaires traitées à Saint-Brieuc alors que des locaux adaptés sont toujours disponibles à GUINGAMP. Les délais de traitement des affaires ont été doublés,  voire triplés notamment pour les affaires familiales.

 La réforme de la carte judiciaire a mis à mal la justice de proximité.

 De nombreux justiciables, notamment parmi les plus modestes, sont dissuadés d’aller devant le juge pour faire valoir leurs droits.

 Toutes craintes exprimées lors de la fermeture du Tribunal de Grande Instance de GUINGAMP se sont avérées être réelles deux ans après.

Monsieur Daël va faire des propositions pour remédier à cette situation inacceptable. Lorsque cela est possible, le retour pur et simple des juridictions ; Sinon, la mise en place de chambres détachées, prévue par l’article R. 212-18 du code de l’organisation judiciaire. Cette solution permet que la justice soit de nouveau rendue au plus près du terrain, sans revenir sur l’ensemble de la réforme antérieure.

Je mène un véritable combat pour faire entendre la voix des justiciables du ressort de la juridiction de GUINGAMP.

Je remercie d’ailleurs tous les maires qui se sont mobilisés pour faire entendre notre voix auprès de madame Taubira, Garde des sceaux .

Je l’ai également alertée sur notre situation. Elle  m’a dit tout l’attachement qu’elle portait à une équité de traitement par les services de justice sur l’ensemble du territoire national y compris en milieu rural.

Sensible à la question de proximité des services publics, elle attend les conclusions de la mission Daël.

————————————————–

De nouveaux aménagements à Goudelin

Dimanche 13 janvier 2013, Didier Morin, maire de Goudelin a présenté ses vœux à la population Goudelinaise.

Lors de son discours, il a retracé les réalisations de l’année 2012 avec notamment les travaux rue de la mairie, rue d’Armor, place de la paix et abords de la salle des fêtes, les allées de boules, le city stade, le terrain de football, le logement communal…

En 2013, le paysage Goudelinais va poursuivre sa transformation avec plusieurs chantiers, dont le plus important sera la réfection des rues de Kernilien et de la Forge…

                                              ————————————————–

Bilan de l’année 2012 et projet 2013, à Gouarec

Vendredi 11 janvier 2013, à la salle du Bel Air de Gouarec, j’ai assisté à la cérémonie des vœux du maire Jean-Yves Le Guyader. L’occasion de revenir sur l’année riche de 2012, avec la fête des voisins, la réorganisation postale, le fleurissement de la commune, les travaux des Halles…

Le maire a expliqué également que des entreprises allaient s’attaquer au débouchage des arches dès le début 2013, grâce aux subventions obtenues. Le délai de réhabilitation  devrait être de six mois environ.

Le grand projet de cette année 2013 sera la construction de la piscine communautaire de Gouarec, ouverte au public dès 2014.

                                              ————————————————–

——————————————–

Inauguration de la mairie à Kergrist-Moëlou

Vendredi soir, élus et habitants ont marqué ensemble l’inauguration de la mairie de Kergrist-Moëlou. Une nouvelle mairie qui s’insère dans une étude de développement du bourg, menée en 2009. Les travaux à effectuer en priorité s’étaient dégagés : la restauration et l’extension de la mairie, l’agence postale, une insertion architecturale qui tienne compte de l’église, d’où la toiture en terrasse végétalisée, la gestion de six logements locatifs, l’aménagement d’une placette entre la mairie et l’école avec accès handicapés, et enfin le réaménagement du bourg autour de l’église.

Article de Ouest-France, 22 septembre 2012